Dernière mise à jour : 12/11/2020

Rémi ANSELME

☎ 04.72.72.65.36

✉ remi.anselme@univ-lyon2.fr

  • Axes :
  • Histoire et Ecologie du LANgage et des LANgues
  • Diversité Linguistique et ses Sources




 PRÉSENTATION

  • Dans le cadre de ma thèse je m’intéresse à l’évolution du langage à travers la variation intrinsèque comprise dans le concept de phonème, ainsi que la variation allophonique qu’est subsumée par le graphème ‹r›. Il pourrait apparaître que certains phonèmes sont plus robustes que d’autres les faisant moins propices au changement linguistique. Ces phonèmes sont généralement caractérisés par peu d’allophones. En opposition certains phonèmes sont plus fragiles, avec plus d’allophones, et dans certains cas avec des patterns articulatoires différent mais caractérisés par le même pattern acoustique. Le phonème /r/ a souvent été décrit comme une consonne vibrante à travers les langues, mais il apparaît que l’allophone roulé [r] n’est que très peu présent dans à travers les langues du monde par rapport à l’allophone battu [ɾ] souvent marginalisé. Ces deux allophones peuvent être analysés comme complexes articulatoirement, expliquant l’âge tardif auquel ils sont généralement acquis, et dans certains cas jamais maîtrisés. De plus, certains biais anatomiques pourraient être à l’origine de la distribution typologique de l’allophone roulé expliquant la prédominance d’un allophone sur l’autre.

    Cette thèse est à la frontière entre la perception, la production et prend en compte les variations inter et intra-individuelles existantes. Mélange de phonétique, phonologie mais aussi de sociolinguistique, cette thèse pour but de décrire l’évolution d’allophones à travers l’évolution biologique et l’évolution des cultures. Je m’intéresse pour cela aussi aux transferts de concepts issues de la biologie qui peuvent servir à expliquer la complexité et donc la robustesse et la fragilité des sons, et à plus large échelle de traits linguistiques.

 FORMATION ET PARCOURS PROFESSIONNEL

  • Éducation :
    2019-2022 Doctorat sur "L’amplification de caractéristiques linguistiques et non-linguistiques faibles dans les systèmes communicatifs linguistiques complexes" sous la direction de Dan Dediu (DDL, Lyon)

    Laboratoire Dynamique du Language

    2017-2019 Master Science Humaines et Sociales, Mention Sciences du langage, spécialité Linguistique théorique et expérimentale, mention « très bien »

    Université Paris-Diderot - Paris 7

    2014-2017 Licence Sciences, Technologies, Santé, Mention Sciences de la vie, en parcours type intensif Biologie et Linguistique, mention « assez bien »

    Université Pierre et Marie Curie - Paris 6

    2014-2017 Licence Arts, Lettres, Langues, Mention Lettres, en parcours Langue Française et Techniques Informatiques, mention « bien »

    Université Paris-Sorbonne - Paris 4

    2016-2017 Troisème année de double licence Biologie-Linguistique (Paris 6 - Paris 4) en programme d'échange

    Nanyang Technological University, Singapore

 THÈMES DE RECHERCHE

  • Variation linguistique
  • Interface phonétique-phonologie
  • Linguistique évolutive
  • Morphologie
  • Phonologie

 DISTINCTIONS OU FINANCEMENTS

 PRINCIPALES PUBLICATIONS ET CONFÉRENCES

  • Thèses et mémoires
    • Anselme, R., 2019, "La troncation en français", Mémoire de M2, U.F.R. Linguistique, Université Paris-Diderot, 123, 123 p.

    • Anselme, R., 2018, "Le passé surcomposé en français", Mémoire de M1, U.F.R. Linguistique, Université Paris-Diderot, Paris, 34 p.

  • Communications
    • Anselme, R., Bonami, O. & Burnett, H., 2019, "Polysémie et troncation des noms en -ion en français", Journée d’étude : Sémantique pour les ressources en Morphologie Dérivationnelle, Toulouse, 08 juillet 2019