DDL - UMR 5596
ISH - Bat C
14 avenue Berthelot
69007 Lyon
T�l : 04 72 72 64 12
Fax : 04 72 72 65 90
Contact

Calendrier






Previous Month Novembre 2020 Previous Month
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Colloque
  Conférences
  Soutenance
  Divers
  Plusieurs évènements
 Vous êtes ici : Accueil /  Evénements / Calendrier

mar. 03/11/2020 Alienable and inalienable possession in Piaroa (Jodï-Sáliban)
14h-16h
ISH, salle Elise Rivet
Conférence de :
  • Jorge Emilio Rosés Labrada (University of Alberta)

dans le cadre DTT : Atelier Morphosyntaxe

This presentation focuses on possession marking in Piaroa (Jodï-Sáliban, Colombia and Venezuela, ISO 639-3: pid). Based on first-hand fieldwork data and building on previous descriptions, I show that Piaroa has both inalienable and alienable possession and that for a subset of nouns, possession marking is accomplished via possessive classifiers, that originated in lexical items. This presentation not only contributes to the description of Piaroa, an underdocumented and underdescribed Amazonian language, but also to our understanding of possessive classifier systems and their genesis.


Contact... En savoir plus…


mar. 17/11/2020 « Considérer la possession externe en français "familier" »
10h-12h
ISH, salle Marc Bloch
Conférence de :
  • Iris Fabry (Université de Grenoble)

dans le cadre DTT : Atelier Morphosyntaxe

Works on external possessor constructions (a.k.a. inalienable possession) in European languages are extensive. Regarding the French language, it appears that the focus has primarily been on its normative, written form. This presentation will therefore take an interest into “familiar” uses of the external possessor construction in modern French, focusing on its dative form (Un chien lui a mordu la jambe). Through the use of a corpus of authentic occurrences and an online survey, I will discuss examples of atypical possessees within the construction (?il lui a cassé la voiture), and a potential geolinguistic factor. I will also shed light on the syntactic interpretation of its lexical form (Un chien a mordu la jambe de/?à Alex).

Les travaux sur le sujet de la possession externe (aussi nommée possession inaliénable) au sein des langues européennes sont nombreux. Cependant, en ce qui concerne le français, il semblerait que la majorité de ces travaux aborde sa forme écrite normative. Cette présentation s’intéressera alors à des usages « familiers » de la construction, sous sa forme dative (Un chien lui a mordu la jambe), en français moderne. À l’aide d’un corpus d’occurrences authentiques et d’une enquête en ligne, je commenterai différents exemples de possédés atypiques pour la construction (?il lui a cassé la voiture) et un possible facteur géolinguistique à leurs apparitions. J’aborderai également le sujet de l’interprétation syntaxique de sa forme lexicale (Un chien a mordu la jambe de/?à Alex).


Contact... En savoir plus…


jeu. 19/11/2020 Atelier "Méthodes" (à distance) - Logiciel ELAN
15h16h
ISH
Contact...  


lun. 23/11/2020 Discussion de l'article: Hansen, Magnus Pharao, and Carolyn O’Meara. "Environmental adaptation in language: Spatial grammar, landscape knowledge and human survival." Language Dynamics and Change 10.2 (2020): 230-258
14h00-15h30
a distance
Conférence de :
  • Brigitte Pakendorf

atelier "Origines de la diversité linguistique", DiLiS

Contact...  


lun. 23/11/2020 Réunion Interne
Conseil de laboratoire
9h30-12h
MSH, salle André Bollier

[Note: réunion interne. Seuls sont concernés les 15 membres élus, nommés ou de droit du Conseil de Laboratoire.

Note: internal meeting. Only the 15 elected, appointed or ex-officio members of the Conseil de Laboratoire are concerned.]


Contact...  


mar. 24/11/2020 DiLiS - Atelier Typologie sémantique
Crossing the boundary between ancient and modern languages
10h-11h30
en visioconférence
Conférence de :
  • Noemi De Pasquale (DDL)

dans le cadre DTT

Boundary crossing is described in the literature on motion-event encoding as a subcomponent of Path (cf. Grinevald 2011, inter alia), triggered by a tridimensional conceptualization of the Ground (i.e. the point of reference of the Figure’s displacement).

Among motion events, those entailing the crossing of a boundary are both conceptually and linguistically more salient since speakers tend to interpret them in terms of changes of state (cf. Filipović 2007: 37ff.). As a consequence of this particular status, the boundary-crossing parameter (cf. Aske 1989; Slobin & Hoiting 1994) plays a crucial role in the choice of the lexicalization strategy for the main conceptual components of motion events, i.e. Path and Manner.

In the first part of this talk, I will compare two ancient languages, i.e. Ancient Greek and Latin, as for the patterns of boundary-crossing expression in the initial and in the final segment of Path, in the light of the Source-Goal asymmetry theory (cf. Ikegami 1987; Kopecka & Ishibashi 2011; inter alia). In the second section, I will analyze the evolution of boundary-crossing expressions respectively in Modern Greek and in Romance languages, in order to shed new light on the typological shift from Satellite-framed to Verb-framed languages (cf. Iacobini & Fagard 2011, inter alia).

From a methodological point of view, both analyses exploit parallel corpora as a useful, despite controversial, tool in language description and typology.

References
Aske, J. (1989). Path predicates in English and Spanish: A closer look. In Proceedings of the Fifteenth Annual Meeting of the Berkeley Linguistics Society, 1-14.

Filipović, L. (2007). Talking about Motion: A Crosslinguistic Investigation of Lexicalization Patterns. Amsterdam/Philadelphia: John Benjamins.

Grinevald, C. (2011). On constructing a working typology of the expression of path. Faits de Langues – Les Cahiers 3, 3-20.

Iacobini, C., & Fagard, B. (2011). A diachronic approach to variation and change in the typology of motion event expression. Faits de Langues – Les Cahiers 3, 151–172.
Ikegami, Y. (1987). “Source” vs. “Goal”: A case of linguistic dissymetry. In R. Dirven & G. Radden (Eds.), Concepts of case (pp. 122–146). Tübingen: G. Narr Verlag.

Kopecka, A., & Ishibashi, M. (2011). L’(a)symétrie dans l’expression de la Source et du But : perspective translinguistique. Faits de Langues – Les Cahiers 3, 131–149.

Slobin, D. I., & Hoiting, N. (1994). Reference to movement in spoken and signed languages: Typological considerations. In Proceedings of the Twentieth Annual Meeting of the Berkeley Linguistics Society (Vol. 20, pp. 487–505).


Contact...  


lun. 30/11/2020 Insights into body representation plasticity following tool-use: the role of vision and proprioception
9h30-12h00
salle à définir campus Berges du Rhone
Soutenance de doctorat de : Salam Bahmad

L'utilisation des outils est une composante essentielle du répertoire comportemental humain qui nous permet d'étendre les frontières de notre interaction avec l'environnement. Plusieurs études ont montré que l’utilisation d’un outil allongeant fonctionnellement le bras pourrait pouvait changer la représentation du bras dans le cerveau. L’incorporation de l’outil dans la représentation du bras est connue dans la littérature comme un phénomène de plasticité de la représentation corporelle utile à l’action. Dans ma thèse de doctorat, j'ai d'abord étudié l'apport de la proprioception dans le paradigme de l'incorporation d'outil en déterminant quelle modalité proprioceptive est cruciale pour cette incorporation. Pour cela j’ai testé une population âgée de 60 ans et établi que leur proprioception « online » restait intacte alors que leur proprioception « offline » était altérée. Nous avons ensuite comparé, pour cette population vieillissante, la cinématique du mouvement de préhension effectué avant et après une session d'utilisation d'outil. Les résultats ont montré que l’incorporation de l’outil se traduit chez dans cette population par les mêmes changements cinématiques que ceux déjà rapportés pour dans une population plus jeune. De manière particulièrement intéressante la modalité « online » de la proprioception joue un rôle important dans le maintien de la plasticité de la représentation corporelle de l’action après l’utilisation d’outils. En effet, la taille des changements cinématiques liés au phénomène d’incorporation d’outil dépendent de l’acuité proprioceptive. Ainsi, la proprioception est bien liée aux phénomènes d’incorporation des outils. Dans la deuxième partie de ma thèse, j’ai entrepris d’examiner comment l'utilisation d'un outil peut modifier la proprioception elle-même. A cette fin, j'ai testé la proprioception de participants adultes sains à l'aide d'un Joint Position Sense test (JPS), avant et après, une session d'utilisation d'outil à l'aide d'un Joint Position Sense test (JPS). Les résultats ont montré que la proprioception s’améliore après l'utilisation d'un outil, cette amélioration est restreinte au bras ayant utilisé l’outil dans le bras qui le manipule. Afin de confirmer que cette modification proprioceptive coexistait avec la modification de la représentation du bras, j'ai réalisé une deuxième expérience évaluant d’une part, l’acuité proprioceptive avant et après l’utilisation de l’outil, et d’autre part, la localisation de stimulations tactiles délivrées sur l’avant-bras. Les résultats ont montré que l'utilisation d'un outil induit une amélioration proprioceptive pour le bras qui le manipule, et ceci coexiste avec une représentation actualisée du bras qui utilise l'outil (allongement de la longueur du bras). Enfin, dans la dernière partie de ma thèse, j'ai étudié le rôle de la vision dans le phénomène d'incorporation d'outil. J'ai évalué le comportement cinématique de deux populations malvoyantes/non voyantes différant de par l’âge du début des déficits visuels dans un paradigme de préhension avant et après l'utilisation d'un outil. Nous n’avons pas retrouvé de modifications cinématiques induites par l’utilisation de l‘outil dans ces deux groupes. Ces résultats soulignent l’importance de la vision au cours de l’enfance et de l’adolescence pour permettre la mise en place des phénomènes de plasticité des représentations corporelles. Enfin, dans la partie discussion, je discuterai l’ensemble de mes résultats dans le cadre de la plasticité du schéma corporel après l’utilisation d’outil. Mots-clés : Utilisation d’outil, représentations corporelles, plasticité, système somatosensoriel.


Contact...  


mar. 01/12/2020 Multi-dimensional coding for possession constructions: Approach and preliminary results
10h-12h
ISH, salle Ennat Léger
Conférence de :
  • Natalia Chousou-Polydouri, Kellen Parker Van Dam, David Inman, Marine Vuillermet (University of Zürich)

dans le cadre DTT : Atelier Morphosyntaxe

Structures of possession can vary along several dimensions: number of distinct classes (alienable, inalienable, non-possessible, and more); the morphosyntactic shape of a possession construction; the morphosyntactic shape of a non-possession construction; and how any of these vary if the possessor is nominal or pronominal. We have developed a schema targeting nominal possession (i.e., when the possessum and possessor are both non-pronominal), and will present our methods for encoding possession classes and strategies, and present some preliminary findings on the approximately 70 languages (mostly from the Americas) we have coded so far.


Contact... En savoir plus…


Remonter

ASLAN -  Université de Lyon -  CNRS -  Université Lumière Lyon 2 -  ISH -  Typologie -  IXXI -  DDL :  Contact |  Mentions légales |  Plan du site