DDL - UMR 5596
ISH - Bat C
14 avenue Berthelot
69007 Lyon
T�l : 04 72 72 64 12
Fax : 04 72 72 65 90
Contact

Calendar






Previous Month November 2020 Previous Month
M T W T F S S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Colloque
  Conferences
  Viva
  Others
  More than one event
 You are here : Home /  Events / Calendar

29/11/2020
lun. 30/11/2020 Insights into body representation plasticity following tool-use: the role of vision and proprioception
9h30-12h00
salle à définir campus Berges du Rhone
Soutenance de doctorat de : Salam Bahmad

L'utilisation des outils est une composante essentielle du répertoire comportemental humain qui nous permet d'étendre les frontières de notre interaction avec l'environnement. Plusieurs études ont montré que l’utilisation d’un outil allongeant fonctionnellement le bras pourrait pouvait changer la représentation du bras dans le cerveau. L’incorporation de l’outil dans la représentation du bras est connue dans la littérature comme un phénomène de plasticité de la représentation corporelle utile à l’action. Dans ma thèse de doctorat, j'ai d'abord étudié l'apport de la proprioception dans le paradigme de l'incorporation d'outil en déterminant quelle modalité proprioceptive est cruciale pour cette incorporation. Pour cela j’ai testé une population âgée de 60 ans et établi que leur proprioception « online » restait intacte alors que leur proprioception « offline » était altérée. Nous avons ensuite comparé, pour cette population vieillissante, la cinématique du mouvement de préhension effectué avant et après une session d'utilisation d'outil. Les résultats ont montré que l’incorporation de l’outil se traduit chez dans cette population par les mêmes changements cinématiques que ceux déjà rapportés pour dans une population plus jeune. De manière particulièrement intéressante la modalité « online » de la proprioception joue un rôle important dans le maintien de la plasticité de la représentation corporelle de l’action après l’utilisation d’outils. En effet, la taille des changements cinématiques liés au phénomène d’incorporation d’outil dépendent de l’acuité proprioceptive. Ainsi, la proprioception est bien liée aux phénomènes d’incorporation des outils. Dans la deuxième partie de ma thèse, j’ai entrepris d’examiner comment l'utilisation d'un outil peut modifier la proprioception elle-même. A cette fin, j'ai testé la proprioception de participants adultes sains à l'aide d'un Joint Position Sense test (JPS), avant et après, une session d'utilisation d'outil à l'aide d'un Joint Position Sense test (JPS). Les résultats ont montré que la proprioception s’améliore après l'utilisation d'un outil, cette amélioration est restreinte au bras ayant utilisé l’outil dans le bras qui le manipule. Afin de confirmer que cette modification proprioceptive coexistait avec la modification de la représentation du bras, j'ai réalisé une deuxième expérience évaluant d’une part, l’acuité proprioceptive avant et après l’utilisation de l’outil, et d’autre part, la localisation de stimulations tactiles délivrées sur l’avant-bras. Les résultats ont montré que l'utilisation d'un outil induit une amélioration proprioceptive pour le bras qui le manipule, et ceci coexiste avec une représentation actualisée du bras qui utilise l'outil (allongement de la longueur du bras). Enfin, dans la dernière partie de ma thèse, j'ai étudié le rôle de la vision dans le phénomène d'incorporation d'outil. J'ai évalué le comportement cinématique de deux populations malvoyantes/non voyantes différant de par l’âge du début des déficits visuels dans un paradigme de préhension avant et après l'utilisation d'un outil. Nous n’avons pas retrouvé de modifications cinématiques induites par l’utilisation de l‘outil dans ces deux groupes. Ces résultats soulignent l’importance de la vision au cours de l’enfance et de l’adolescence pour permettre la mise en place des phénomènes de plasticité des représentations corporelles. Enfin, dans la partie discussion, je discuterai l’ensemble de mes résultats dans le cadre de la plasticité du schéma corporel après l’utilisation d’outil. Mots-clés : Utilisation d’outil, représentations corporelles, plasticité, système somatosensoriel.


Contact...  


mar. 01/12/2020 Multi-dimensional coding for possession constructions: Approach and preliminary results
10h-12h
ISH, salle Ennat Léger
Conférence de :
  • Natalia Chousou-Polydouri, Kellen Parker Van Dam, David Inman, Marine Vuillermet (University of Zürich)

dans le cadre DTT : Atelier Morphosyntaxe

Structures of possession can vary along several dimensions: number of distinct classes (alienable, inalienable, non-possessible, and more); the morphosyntactic shape of a possession construction; the morphosyntactic shape of a non-possession construction; and how any of these vary if the possessor is nominal or pronominal. We have developed a schema targeting nominal possession (i.e., when the possessum and possessor are both non-pronominal), and will present our methods for encoding possession classes and strategies, and present some preliminary findings on the approximately 70 languages (mostly from the Americas) we have coded so far.


Contact... More information…


Remonter

ASLAN -  Université de Lyon -  CNRS -  Université Lumière Lyon 2 -  ISH -  Typologie -  IXXI -  DDL :  Contact |  Terms of use |  Map of website